Je voudrais juste partager avec vous une réflexion suite à une intervention de Jon Gordon (auteur et consultant dans le domaine du leadership et de la motivation d’équipe).
Le sujet est : la peur ou l’espoir dans le processus de décision des responsables en entreprise ?
Connaissez-vous le point commun entre la peur et l’espoir ? eh bien, le futur qui ne s’est pas encore matérialisé.
La peur nous projeté dans un futur négatif, alors que l’espoir lui nous propose un futur positif. Dans les deux cas il s’agit d’une projection dans l’avenir qui ne s’est pas encore concrétisé.
Donc la question à se poser, puisque dans les deux cas cet avenir n’existe pas encore, pourquoi ne pas choisir celui positif, croire dans notre capacité de réussite et ne pas laissé le doute saboté notre capacité à trouver le chemin vers la réussite.
Je le crois sincèrement et je le dis et redis à mes clients lors de nos sessions de coaching d’affaires, devant l’adversité nous avons le choix entre deux routes, celle négative et l’autre positive, que nous ne pouvons pas prendre les deux en même temps et ce choix détermine notre attitude et nos actions dans le présent pour construire notre avenir.
Je ne dis pas que la peur est mauvaise conseillère. La peur, à bonne dose, peut être un excellent stimulant pour l’analyse du risque et ne pas commettre l’irréparable. La peur peut aussi être un facteur limitant, bloquant, qui empêche l’initiative, ou d’essayer quelque chose et ainsi trouver la solution. Et je constate trop souvent l’inaction dans l’entreprise par manque d’initiative, d’essais ou de réactivité.
La réponse est donc de choisir la voie de l’espoir, la route positive, celle qui vous permettra d’évaluer et de faire les bons choix, de lancer les actions, aujourd’hui, qui permettront un avenir meilleur, d’investir dans votre entreprise, dans vos équipes et vous même. Vous restez focalisé sur votre avenir, vous ferez les ajustements, les économies adéquates sans mettre en péril votre avenir. Vous trouverez les opportunités de développement. Vous chercherez des solutions au lieu de tourner en rond sur les problèmes. Et en plus vous communiquerez cette attitude à votre équipe, à vos partenaires qui eux aussi seront plus enclin à trouver ces solutions ou opportunités. C’est de croire en votre futur qui vous poussera à mettre en place les actions, aujourd’hui, qui mèneront votre entreprise, vos équipes au succès.
C’est votre choix, alors passez à l’Action, choisissez la route positive…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !