Lors de mes sessions de coaching d’affaires je suis régulièrement confronté au “problème” de la délégation des taches par un manager d’équipe.
Rappelez-vous que déléguer fait parti du travail du manager. C’est une des aptitudes que le chef d’équipe doit avoir et doit développer. Il ne s’agit pas de se débarrasser d’un travail et que déléguer ce n’est pas abdiquer le contrôle.
Alors suivez ces quelques règles et vous constaterez que déléguer ce n’est si difficile que cela.
1° Bien déterminer quelles taches à déléguer et pourquoi. Ce doit être une question de priorité, de gestion du temps, de compétences et de performance. Pas de “j’en veux”, “j’en veux pas”. On travaille en équipe.
2° Dépassez vos aprioris. Les membres de votre équipe apprécient aussi que vous leur fassiez confiance et que vous vous appuyez sur eux.
3° Organisez la délégation, expliquez là, soyez précis dans vos attentes et assurez-vous que la personne qui réalisera dorénavant la tâche a bien compris sa nouvelle responsabilité et ce qu’on attend d’elle.
4° Assurez-vous que vous donnez les moyens pour réussir à votre collaborateur (outils, formation, accompagnement, période transitoire et soutient).
5° Mettez en place et expliquez le contrôle que vous exercerez. Vous êtes toujours le responsable. Et le contrôle rassure quand c’est bien expliqué.
6° Favorisez l’autonomie (les gens adorent) tout en précisant dans quelles limites. Précisez quels procédures à suivre si la situation dépasse le niveau d’autorisation de la personne. N’oubliez pas on systématise le général et on humanise l’exception. Donc bien informer de qui contacter dans ces situations spécifiques.
6 petites astuces qui vous faciliterons ce transfert de compétence, qui vous ferons gagner du temps et qui vous permettrons de vous focaliser sur la valeur ajoutée que seul vous dans l’équipe pouvez fournir à l’ensemble.
Maintenant que vous savez cela, il vous reste plus qu’à passez à l’Action.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !