top-leadershipLa nécessite de développer des qualités de Leader est aujourd’hui une évidence pour toute personne qui aspire à des responsabilités en entreprise. Voici 6 qualités qui me semblent essentielles pour le leader du XXI° siècle.
1) Visionnaire: C’est pour gérer l’augmentation des informations à traiter, la rapidité du changement, la quantité des opportunités à notre portée, que le leader doit développer des aptitudes à définir une vision, un but pour l’organisation. Le personnel de plus en plus souhaitent rejoindre une entreprise dont ils partagent la vision. Ils veulent travailler pour une organisation qui donne du sens à leur engagement. Cette qualité de leadership n’est pas nouvelle, c’est sa raison d’être qui change, donc sa forme…
2) Exemplaire: Les notions d’appartenance et d’obéissance ont évolué. L’autorité est plus facilement remise en question qu’avant. L’engagement des équipes sera le résultat d’un accord, d’un sentiment de contribution de la part de chaque employé à la réussite globale. Le chef devra incarner cette réussite, afin que chacun décide de se mobiliser à son service. Il faut de plus en plus mériter d’être un leader…
3) Communicant: le partage des rôles, le besoin de donner du sens à son travail, amène de plus en plus les responsables à un exercice de communication, de transparence et d’information. Les leaders doivent savoir présenter, s’adresser aussi bien à un individu qu’à un groupe de personnes. Savoir les intéresser, les convaincre, les motiver par une communication performante. Le leader devra savoir gérer la lumière qui incombe à celui qui communique…
Ces trois qualités ont toujours existé. Je le répète c’est leur raison d’être qui s’est modifiée. Bien le comprendre vous permettra de les développer sous la forme qu’il convient aujourd’hui.
4) Technique: Comment avoir une Vision pour son entreprise si on ne peut pas parler technologie. Sans être l’expert des technologies de son secteur, le leader doit être en mesure d’avoir une discussion/débat sur tous ces sujets. Avant, comprendre la demande et l’offre suffisait. Aujourd’hui il faut aussi comprendre et parler de la technologie. Sans cette compétence il ne sera pas possible d’être celui que l’on doit suivre…
5) Accessible : Les nouveaux rapports à la hiérarchie, comme les nouvelles formes de travail (co-production, collaboration… ) font que de plus en plus le Leader devra être issu du groupe qu’il devra représenter. Et pour que les personnes se sentent représentées, elles devront avoir accès à ce leader, le connaitre, savoir qui il est… d’où l’importance d’avoir une bonne communication, qui facilitera l’impression d’accessibilité…
6) Champion des valeurs: Je pense que la représentativité que l’on souhaite du leader fait que cette personne doit personnifier les valeurs de l’entreprise. En plus de l’aspect exemplarité le leader doit vivre et “respirer” ces valeurs pour les porter en toutes circonstances. Les employés ne veulent plus de rois, mais ils veulent des leaders auxquels ils peuvent se comparer…
Notre société évolue, notre rapport aux autres et à l’information aussi. Cela continuera à modifier les qualités nécessaires pour être un bon leader…
Article inspiré par Toby Moore de ITSM & Social Innovation http://w1p.fr/162478

Cet article vous a plu ? Partagez-le !