Suite à mon article sur 9 détails à soigner pour faire bonne impression (voir http://marc-bernard.com/?p=1025), voici quelques astuces en plus pour améliorer votre posture de communicant commercial ou de représentant de votre entreprise:

  1. Tenez vous droits, c’est une évidence, que vous soyez plus petit ou plus grand que votre interlocuteur. C’est à dire la colonne vertébrale droite, les épaules légèrement en arrière et vous inclinez ou relevez la tête pour avoir un regard droit vers votre interlocuteur (au lieu de baissez ou levez les yeux).
  2. Soignez votre apparence, je recommande toujours d’être dans le ton, dans les codes de votre profession ou ce que l’on attend de vous. Si vous avez des doutes demandez à des amis. Et si vous souhaitez vous démarquez, dans la mode il existe plein d’accessoire pour le faire avec discrétion.
  3. Une poignée de main franche, c’est un signe de vitalité et d’engagement.
  4. Regardez votre interlocuteur, c’est la preuve que vous vous intéressez à lui et que vous êtes présent. C’est aussi un bon moyen de percevoir la réaction de votre client, et si vous répondez à ses demandes.
  5. Modulez votre voix, soyez en phase avec votre interlocuteur, assurez-vous votre intonation ,votre débit de parole lui convienne. Si la personne fronce des sourcils, écarquille les yeux, recule, ou tend l’oreille, ce sont des signes que votre façon de parler interpelle. Adaptez-vous, inconsciemment les personnes noteront que vous faites l’effort pour eux et l’apprécieront.
  6. Attention à votre vocabulaire, assurez-vous que les mots, les explications que vous faites sont comprises. Apprenez à évitez le jargon de votre entreprise, les mots “techniques”, le vocabulaire des spécialistes. Cela sera apprécié de tous. Vous verrez très vite si vous avez à faire à un spécialiste. Il sera possible d’utiliser alors ce vocabulaire et dans ce cas, encore une fois, la personne appréciera que vous vous mettiez à son “niveau”. Vérifiez quand même que ce n’est pas juste un savoir en surface, sinon on repart à la case de départ…
  7. Restez en mode communication, c’est à dire ne monopolisez pas la parole, posez des questions, c’est le meilleur moyen de savoir ce que cherche votre interlocuteur et de vous assurez que vous lui apportez une réponse, une solution ou une explication.
  8. Allez à l’essentiel, ne vous perdez pas dans les détails. Il sera toujours temps d’être plus précis, de donner plus d’explication si on vous le demande. Vous évitez ainsi de perdre l’intérêt de votre interlocuteur avant d’avoir atteint votre objectif ou le sien.
  9. Si vous ne savez pas, dites “Je ne sais pas”, c’est faire preuve d’honnêteté, de sincérité. C’est aussi être sur que vous éviter de dire une “erreur” qui risque de décrédibiliser tout ce que vous avez dit avant… C’est aussi l’occasion de prendre des coordonnées pour envoyer l’information ultérieurement, de prendre date pour un autre rendez-vous. En fait de pouvoir continuer la conversation ou l’échange…
  10. et n’oubliez pas: Souriez

Ces recommandations sont utiles aussi bien lors d’une rencontre fortuite, un premier rendez-vous, une rencontre en réseau, en réunion ou devant un petit groupe.
Maintenant que vous savez cela il vous reste à passer à la pratique… Passez à l’Action…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !