Combien de fois, en tant que coach d’affaires j’ai entendu mes clients me le dire. Combien de chefs d’entreprise pensent qu’ils devraient trouver une solution pour que les journées fassent 26 heures ? J’ai un petit truc pour vous, une petite recette pour vous aider.
Identifier les urgences
Pour commencer, traçons en tableau à 4 cases. Vous y classerez ce que vous avez à faire selon leur urgence et leur importance.
Le cadran des priorités

Lorsque vous avez dressé ce tableau, placez dans les cases correspondantes les tâches que vous avez à effectuer. Vous pourrez dire que vous aurez optimisé votre temps quand les deux lignes supérieures représenteront plus de 80% de votre temps. Si ce n’est ni important, ni urgent, déléguez cela si vous le pouvez… pour vous concentrer sur ce qui est important.
L’important, c’est…
… la seule chose sur laquelle vous devez passer du temps. Mais attention, l’art de bien gérer son temps consiste aussi à minimiser l’urgence. Faîtes en sorte que ce que vous avez à faire soit à 80% important mais pas urgent. Vous n’éviterez jamais les imprévus mais, en organisant votre travail, vous aurez la disponibilité suffisante pour y voir faire face… tranquillement.
3 domaines à travailler
Vous : la première chose est de changer vos (mauvaises) habitudes, revoir vos méthodes.
Planifier : il faut faire les choses au moment où elles doivent être faites, et ne pas remettre au lendemain. Planifier, c’est aussi organiser et prévoir.
Déléguer : il faut trouver les possibilités de déléguer. Déléguer, ce n’est pas abdiquer sa responsabilité. L’économie de temps sera de 70 à 80% car il vous faudra absolument vérifier le travail effectué.
Convaincu ? Vous voulez une démonstration sur votre situation ? Appelez-moi ! Je vous accompagnerai pour que vous gagniez du temps.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !