#5 | Réduisez les coûts

En mer, quand la tempête fait rage, le premier réflexe est de réduire la voilure.

Dans ces conditions difficiles, sur un bateau, l’enjeu est alors de garder le contrôle du navire, qu’il puisse être dirigé et arriver à bon port, même en ayant été bien secoué. Pour cela, le choix des voiles à affaler est crucial.

Il en va de même en entreprise. En temps de crise, l’urgence va bien-sûr à garder son « cash », préserver sa trésorerie.
Arrêter de dépenser, stopper les fuites d’argent sont essentiels pour la survie de l’entreprise.

Votre rôle de dirigeant est de vous poser la question

Quelles dépenses est-ce que je dois réduire ou supprimer immédiatement sans que cela se retourne contre moi après la crise ?
C’est une question stratégique.

La première proposition que je peux vous faire à ce sujet est de

renégocier les contrats qui vous lient à vos fournisseurs.

Couper tous les paiements fournisseurs peut avoir des conséquences importantes pour le redémarrage de l’activité : perte de confiance, donc conditions commerciales moins intéressantes….

Appelez vos partenaires du quotidien pour négocier vos conditions d’achat, les délais de paiement, et même vos tarifs. Plutôt que de voir aussi leur propre trésorerie s’assécher, ils préféreront souvent négocier avec vous.

Quels investissements faut-il prioriser ?

Si vous aviez des investissements prévus ou en cours, analysez lesquels sont à réduire, lesquels sont à décaler. Un investissement est un projet
qui doit apporter de la performance à l’entreprise. Son abandon est à réfléchir à deux fois, voire plus.

Mais il y a bien des investissements que vous devez poursuivre :

la vente et le marketing.

Ce sont des leviers essentiels pour profiter du moindre souffle de vent favorable, de la moindre brise de reprise, qui arrivera inévitablement. Si vous restez – durablement – loin de vos clients, ils vont vite vous oublier dans cette période… au profit de vos concurrents plus actifs.

Ces périodes de profonde remise en cause sont aussi l’occasion rêvée de trouver de nouveaux marchés à conquérir, de nouvelles offres à leur proposer et de tout préparer pour lancer vos campagnes dès le redémarrage.

Ces stratégies vont vous demander une peu de cash. Comment pouvez-vous les financer ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !