Paroles d’experts

Je vous ai déjà proposé des points de vue variés sur « comment passer la crise ». Mais, ma mission de coach d’affaires ne serait complète sans laisser la parole à un assureur, personnage clé de l’environnement proche de l’entreprise. Gilles Henrio, agent général Axa à Saint-Brieuc nous livre sa lecture de la situation actuelle.

Gilles Henrio, agent général Axa à Saint-BrieucLa crise ? Une opportunité
« Ce que nous connaissons aujourd’hui est bel et bien une situation jamais vue. Pour moi, elle doit être avant tout l’occasion de se remettre en question sur la conduite de son entreprise. Ce qui est vrai pour la stratégie, les méthodes, le commercial… l’est aussi pour l’assurance. La question à se poser à ce niveau est simple : ‘ Suis-je en phase avec mon risque ‘. »
Ajuster vos contrats
« Vous ne devez pas attendre les difficultés pour mettre à jour et ajuster vos contrats d’assurance en fonction de l’évolution et de l’environnement de votre entreprise. Ils doivent s’adapter à l’évolution du chiffre d’affaires, de l’activité et des structures de l’entreprise. Mon analyse me conduit à identifier 2 points clés au niveau assurance. »
• Connaître et assurer les vulnérabilités
« En période de tension, un détail peut parfois être fatal. Prenons le cas de l’industrie. Si une machine vient à tomber en panne, disposez-vous d’un contrat de maintenance qui vous garantit un redémarrage rapide, êtes-vous protégé contre les pertes d’exploitation ? »
• S’assurer une trésorerie suffisante
« 3 solutions existent pour juguler les risques de trésorerie tendue, dus aux impayés :
auto-assurer son risque. Cela implique d’en avoir les moyens et l’avoir bien mesure de ce qui peut arriver. Cela peut se révéler… risqué.
transférer son risque chez un tiers – client ou fournisseur – nécessite un simple ajout à vos conditions générales de vente. Demander un délai de paiement ou raccourcir le délai de recouvrement seront des questions importantes dans les mois à venir pour maintenir un niveau suffisant de trésorerie.
externaliser le risque consiste à le confier à un assureur qui peut vous proposer une couverture des créances impayées, totale ou partielle. »
Pour conclure, je reprendrai encore des mots de Gilles Henrio. En assurance, la certitude de se s’appuyer sur des contrats vous offrant une bonne couverture de vos risques est toute simple : avoir une véritable relation de confiance avec votre assureur. Comme en coaching d’affaires.
Gilles Henrio assure 1450 clients, dont 70% d’entreprises. L’agence intègre de nouveaux locaux – 10 rue de Gouëdic – le 2 janvier prochain. En savoir plus : www.axa.fr ou 02 96 33 00 66

Partagez: